Fascène Nosy-Be s’ouvre aux B77 et A340

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les Airbus 770 et les A340 peuvent désormais servir l’aéroport international Fascène de Nosy Be (NOS), une bonne nouvelle pour les opérateurs touristiques et agence de voyage madagascar. Les travaux ont duré 6 mois, ils ont consisté à élargir les bouts de piste de 30 mètres et à mettre en place des feux de piste pour les balisages nocturnes. Afin d’éviter les éventuels problèmes de décollage, une extension dégagée de 60 mètres de piste a été aussi entreprise. La réalisation de ces travaux a couté 5.3 milliards d’Ariary dont 70% pris en charge par l’Etat et 30% par l’Aéroport de Madagascar (ADEMA). Ce n’est pourtant que la première partie des travaux qui a été effectuée. Un investissement de plusieurs milliards d’ariary est nécessaire pour poursuivre les travaux d’élargissement de l’aéroport de Nosy Be. Il faut rappeler que le l’île de Nosy Be est la destination touristique principale d’un dans le pays en compagnie d’un tour operator madagascar. Ces travaux d’extension vont renforcer l’industrie touristique de l’île et son économie. Fascène est maintenant classé parmi les aéroports internationaux dont celui d’Ivato, listés dans la catégorie D.

La deuxième tranche des travaux d’extension vont consister en un renforcement de la piste. Cela concerne l’ajout de quelques 8 à 10 cm d’épaisseur ainsi que l’extension des pistes de 750 m. Grâce à ces travaux, l’aéroport Fascène de Nosy Be sera en mesure de supporter les gros appareils comme les Airbus 380. L’inauguration de la première tranche des travaux s’est tenue le samedi 18 mai dernier. De nombreuses personnalités ont assisté à cet événement à l’image du président de la HAT, Andry Rajoelina, qui lui aussi, a profité de son passage sur l’île pour prendre part à la cérémonie de clôture de la 20è édition du festival Donia, une manifestation culturelle à découvrir lors d’un voyage madagascar.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »